Boréal Loppet – Un 15e anniversaire pour la fête hivernale

Boréal Loppet – Un 15e anniversaire pour la fête hivernale

Le Boréal Loppet de Forestville célébrera son 15e anniversaire d’existence en 2019. Photo Archives Journal Haute-Côte-Nord

Forestville – Dans le grand livre des 75 années d’histoire de la Ville de Forestville, les mémoires devront bien faire une place vénérable au Boréal Loppet qui soufflera ses 15 bougies le 23 février prochain.

Ce qui avait commencé par un rêve de voir parcourir 100 kilomètres en ski de fond à travers le grenier forestier s’est transformé avec le temps, en véritable fête de l’hiver, attirant tous les adeptes qu’ils soient très jeunes ou moins jeunes.

Sans mettre de côté l’aspect compétitif, les organisateurs comptent toujours mettre en relief la raison d’être de l’événement. « Il faut se rappeler et garder à l’esprit le côté durable du Loppet qui vise à faire la promotion de saines habitudes de vie », disait Éric Maltais qui dirige l’événement. L’équipe qui est avec lui et les enseignants comme lui et Gino Jean travaillent fort pour amener les jeunes et les plus petits à la Fête. « On travaille avec la base, c’est la relève », ajoutait M. Maltais qui souhaite bien dépasser le cap des 200 inscriptions cette année.

Les distances offertes permettent en effet au plus grand nombre possible de participants de chausser les skis et de vivre pleinement une des activités « signature » de la Ville. Que ce soit pour une randonnée « non chronométrée » ou pour s’accomplir dans la grande variété de distances comme le classique « 48 kilomètres » qui attire les plus expérimentés, tout est mis en place pour inviter la population à aller jouer dehors et même pour rouler à vélo.

Car les bécanes à pneus surdimensionnés ont de plus en plus la cote au Boréal Loppet. Un sentier plus attrayant sur 11 kilomètres sera proposé cette année sous la supervision de Simon Thériault.

Des telles activités ne peuvent se dérouler sans la contribution de plusieurs partenaires. « Nous sommes très satisfaits. Les partenariats se maintiennent. Tous sont encore embarqués cette année. C’est positif », soulignait Éric Maltais.

Ces apports en argent sonnant et en services viennent compléter l’exemplaire participation de dizaines de volontaires qui agissent au bon déroulement du Loppet présenté par Hydro-Québec.

Et comme se veut la tradition, tout ce beau monde se donne rendez-vous en soirée pour un souper, récompense bien méritée qui donne l’occasion de se rappeler les exploits et les bons moments de la journée.


Jude Brousseau
Collaboration spéciale

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des