Troisième édition intime pour La Grande Marée Danse

Troisième édition intime pour La Grande Marée Danse

Participants et maîtres d’œuvres réunis pour immortaliser la 3e édition de La Grande Marée Danse. Photo courtoisie Yves Demers

Tadoussac – C’est sur une formule intime que s’est concrétisée à Tadoussac les 3 et 4 novembre derniers, la troisième édition de La Grande Marée Danse. Surnommé La P’tite Grande Marée Danse, l’événement a culminé lors de la veillée de danse traditionnelle québécoise qui a attiré plus de 70 personnes.

Encore une fois cette année, l’équipe bénévole derrière l’organisation de cet événement culturel a réalisé un travail colossal, attirant des amoureux de la danse, tant amateurs que professionnels, d’un peu partout au Québec.

Consacrée à la danse percussive, cette fin de semaine fut ponctuée de différents ateliers et formations offerts par les professeurs Sandy Silva et Mya Lalancette. « Ces dernières, enseignantes professionnelles, ont su, à travers les différents ateliers et formations offerts, outiller les participants de tous niveaux dans leur création, leur interprétation ou leur simple plaisir de danser », relate Marie-Ève B. Théberge, responsable de presse pour La Grande Marée Danse.

Équipé pour veiller tard

Fidèle à ses bonnes habitudes, La Grande Marée Danse offrait de nouveau cette année une programmation comptant différentes activités dont certaines ouvertes au public, notamment un micro ouvert et un souper gastronomique servi par le restaurant Chez Mathilde. La soirée du samedi misait quant à elle, sur une veillée de danse traditionnelle québécoise qui a rassemblé plus de 70 personnes à l’Auberge de jeunesse de Tadoussac. Sous la direction du « calleur » Rénald Gignac et de ses musiciens Jean Desgagné et Jean-Luc Guay, les participants ont eu la chance de s’initier à plusieurs danses du folklore québécois, notamment celles du Saguenay et de Charlevoix.

Causerie et découverte

La causerie animée par Sylvie Mercier sur le processus créatif a été très appréciée des participants qui ont pu échanger sur la création et les sources d’inspiration dans le domaine de la danse mais aussi dans toute démarche artistique. Cette activité s’est terminée par une courte séance de Qi Gong, travail énergétique traditionnel chinois, qui a donné le goût à plus de 25 participants de suivre la séance matinale offerte le dimanche matin. Finalement, un rassemblement de danse animé par Sylvie Mercier, Mya Lalancette et Sandy Silva a clôturé de belle façon cette 3e édition de La Grande Marée Danse en compagnie de tous ses participants.

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des