Tadoussac et le fjord du Saguenay en toile de fond

Tadoussac et le fjord du Saguenay en toile de fond

Le réalisateur Martin Rodolphe Villeneuve et l’acteur principal Sébastien Ricard lors du tournage d’une scène à la marina de Tadoussac.

Crédit photo : TVR7

Tadoussac

Le tournage, qui se déroulait sur une semaine, a principalement eu lieu sur le fjord du Saguenay. C’est pourquoi nous y verrons une scène à la marina de Tadoussac ainsi que quelques autres images prises au Saguenay. Le court métrage veut illustrer un homme en cavale sur le fjord. « C’était d’abord une commande pour montrer le fjord avec la thématique du paysage.

Et à partir de ça, j’ai brodé une histoire d’un homme sur un bateau », explique le réalisateur. Dès que l’idée de l’histoire s’est installée, ce dernier a tout de suite pensé à Sébastien Ricard dans le rôle de cet homme.

D’ailleurs, lorsque l’occasion s’est présentée, l’acteur n’a pas hésité à accepter. « En partant, c’est une région que j’adore. J’adore Tadoussac et le fjord du Saguenay. J’adore le coin puisque c’est un endroit que je connais intimement depuis très longtemps », mentionne le comédien. De tourner dans ces environs était déjà pour lui une excellente raison de faire le film, mais le synopsis était encore plus intéressant. C’est avec joie qu’il s’est donc lancé dans cette expérience avec Martin Rodolphe Villeneuve dans le but de partager la beauté du fjord.

Inspiration

Le réalisateur est parti d’une œuvre du célèbre peintre Edvard Munch, intitulée , sur laquelle on peut y observer un homme sur le bord de l’eau. Cette image lui a permis d’élaborer son concept sur le fjord. Une idée qui a aussi immédiatement plu à Sébastien. « Je trouvais l’image du film vraiment belle et je trouve que la peinture est l’ancêtre du cinéma. C’est ce qui me plaît d’ailleurs du cinéma et le paysage ici est totalement approprié pour ça », dépeint le chanteur de Loco Locass.

Haut-Fond Prince

Le tournage de ce court métrage n’est pas la première expérience du réalisateur à Tadoussac. En effet, il a sorti en 2010 le film intitulé Haut-Fond Prince. Ce film se situait sur le phare

du haut-fond Prince, qui se trouve au large de Tadoussac. Surnommé La Toupie, ce phare trône sur le Saint-Laurent et s’est retrouvé à être au cœur de l’histoire du film de Martin Rodolphe Villeneuve.

Ce moyen métrage, mettant en vedette Sasha Samar et Raymond Bouchard, racontait l’histoire d’un romancier schizophrène en quête d’isolement et d’inspiration qui se retire un mois sur le phare.

Martin Rodolphe Villeneuve raconte que ce tournage fut des plus houleux puisque l’équipe a dû avoir recours à l’intervention de la Garde Côtière à quelques reprises en raison des conditions climatiques difficiles qui sévissaient à cette époque.

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des