Longue-Rive modernise sa salle de quilles

Longue-Rive modernise sa salle de quilles

Solange Tremblay de l’Alliance autochtone, le maire de Longue-Rive Donald Perron, le président de l’Alliance autochtone Maurice Girard et Yves Laurencelle, représentant de la Caisse du Centre de La Haute-Côte-Nord ont procédé à la traditionnelle coupe du ruban afin de souligner l’inauguration des nouveaux équipements de la salle de quilles. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Longue-Rive – La Municipalité de Longue-Rive a profité du Marché de Noël tenu le 24 novembre à la salle des Loisirs de l’endroit pour inaugurer les nouvelles installations de la salle de quilles, un loisir très prisé dans la localité qui a nécessité un investissement total de près de 12 000 $.

Grâce à une concertation du milieu impliquant la Municipalité, les Loisirs St-Paul, la Caisse du Centre de La Haute-Côte-Nord et l’Alliance autochtone, les quilleurs et quilleuses de Longue-Rive et des environs bénéficient d’installations revampées et surtout qui rencontrent les standards actuels.

Les quilles ont été remplacées au printemps 2018 grâce à la contribution de 700 $ de la Caisse du Centre de La Haute-Côte-Nord, 500 $ de l’Alliance autochtone et près de 500 $ consenti par les Loisirs St-Paul.

Quant au système informatique, la Municipalité de Longue-Rive a investi 5 000 $ alors que les Loisirs St-Paul ont contribué pour 4 985,70 $.

Selon Caroline Hovington, coordonnatrice des loisirs communautaires, le constat fut sans appel à la suite de la maintenance réalisée à la fin de l’été dernier. « Plus rien ne fonctionnait. Les allées et les planteurs étaient bloqués. Cela était devenu essentiel au fonctionnement et à la pérennité de la salle de quilles ».

La saison 2018-2019 s’annonce très dynamique pour la Ligue de quilles de Longue-Rive, forte de ses 48 joueurs répartis dans les différentes classes qui participent activement à la dizaine de tournois locaux annuels. « Les responsables ont noté une augmentation d’environ 12 % depuis quelques années, c’est une très bonne participation », conclut madame Hovington.

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des