Décès d’un motoneigiste – La communauté de Colombier est en deuil

Décès d’un motoneigiste – La communauté de Colombier est en deuil

La communauté de Colombier se serre les coudes pour soutenir la famille du jeune homme décédé tragiquement et ses compagnons qui ont assisté impuissants à la tragédie. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Colombier – La communauté de Colombier se serre les coudes plus que jamais alors que l’un des siens a perdu la vie tragiquement le 29 décembre dernier. Frédéric Fortin Maltais âgé de 23 ans a effectué une embardée mortelle avec sa motoneige alors qu’il s’amusait sur son engin en compagnie de ses amis.

Au moment d’aller sous presse, la mairesse de Colombier Marie-France Imbeault, confirmait que des démarches étaient en cours afin d’offrir de l’aide psychologique sur place, non seulement à ses compagnons qui ont assisté impuissants à la scène, mais aussi à tous ceux et celles qui en manifesteront le besoin parmi les quelque 650 résidents de la petite localité. « J’ai parlé à quelques parents au moment où on se parle et effectivement il y a un besoin. Alors je vais prendre les mesures nécessaires pour que les membres de notre communauté qui le désirent puissent avoir accès à un soutien psychologique pour passer au travers cette épreuve », précise Mme Imbeault.

On se souviendra que Frédéric Fortin Maltais a perdu la vie après que sa motoneige ait effectué une embardée dans le secteur de la rue Pépinière. Le jeune homme a tenté de gravir le « pit de sable » lorsqu’il a perdu la maîtrise de sa motoneige et qu’il s’est retrouvé coincé sous l’engin. « Les amis qui étaient avec lui ont tenté des manœuvres mais son décès a été constaté plus tard », précise le sergent Marie-Josée Ouellet de la Sûreté du Québec. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de l’accident survenu vers 14 h 30.

La mairesse confirme qu’il est coutume à Colombier que les jeunes se rendent sur le terrain privé où se trouve le fameux « pit de sable ». Comme dans tous les petits villages de la région, il est difficile de contrôler les allées et venues des adeptes de VTT ou de motoneige sur les terrains vacants. Madame Imbeault précise qu’un écriteau indiquant « passage à vos risques » est placé près du « pit de sable ». Ce terrain vaste couvre un périmètre approximatif de 3 kilomètres, allant du village jusqu’à la route 138. « Les adeptes de motoneige ont l’habitude d’y circuler puisqu’il permet d’accéder entre autres à l’Anse-à-Norbert, c’est en quelque sorte un raccourci vers la route 138 », dit-elle.

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
gina gaudreaultjohanne dumont Recent comment authors
  S'inscrire  
Me notifier des
johanne dumont
Guest
johanne dumont

C’est triste ce genre d’accident et encore plus pour ceux qui reste les parents c’est une très grande tristesse pour eux Mes Sincères Sympathies aux parents et à la famille 🙁

gina gaudreault
Guest
gina gaudreault

vraiment triste nouvelle courage a la famille