Juillet, un mois de rêve en chaleur et en soleil

Juillet, un mois de rêve en chaleur et en soleil

Le dernier mois a été idéal pour profiter des joies de la plage et de la piscine. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Juillet a été très beau et très chaud à Baie-Comeau, comme partout ailleurs au Québec. La moyenne des températures diurnes et nocturnes s’est située à 18,3 degrés Celsius, ce qui en fait le deuxième mois de juillet le plus chaud des 53 dernières années, selon le météorologue Steve Boily, d’Environnement Canada.

Vraiment, le mot été a pris tout son sens depuis la fin depuis la dernière semaine de juin et le mois de juillet a été beau du début jusqu’à la fin. Les journées ensoleillées et chaudes se sont succédé, au grand plaisir de presque tout le monde, principalement des vacanciers. Les personnes indisposées par la chaleur, notamment les aînés, ne l’ont cependant pas toujours eu facile.

Même le facteur humidex s’est mis de la partie, ce qui n’est pas courant chez nous. « L’humidex, c’est ce qui a caractérisé le plus le mois de juillet au Québec », fait d’ailleurs remarquer M. Boily.
Un écart substantiel

À Baie-Comeau, une moyenne de 18,3 degrés, c’est près de 3 degrés de plus que la normale. En climatologie, un tel écart est énorme et cela l’est d’autant plus lorsqu’il s’agit de la moyenne de température de nuit et de jour.

En journée seulement, la température moyenne s’est élevée à 23,1 degrés, comparativement à une normale de 20,9. La journée la plus chaude du mois a été observée le 3. Le mercure a alors atteint 31,5 degrés.

« Le début du mois de juillet a été très très chaud », souligne le météorologue, tout en notant que le temps caniculaire ayant frappé Montréal s’est déplacé vers Québec et l’est deux jours plus tard. Il rappelle qu’avec le facteur humidex, la température a atteint jusqu’à 45,6 degrés dans la région métropolitaine.

Pour en revenir à Baie-Comeau, la moyenne des températures pendant la nuit a été de 13,5 degrés, alors que la normale est plutôt de 10,3. La nuit la plus fraîche a été celle du 13 juillet avec autour de 4 degrés.
Selon les données d’Environnement Canada pour la station météo située à l’aéroport de Baie-Comeau à Pointe-Lebel, le record de tous les temps depuis les premières compilations météo remonte à 1953 avec une température de 32,8 degrés. Il s’agit d’ailleurs du maximum extrême déjà observé chez nous, tous mois confondus.

De la pluie
Il est tombé 73 mm de pluie au cours du dernier mois. Il s’agit d’une vingtaine de moins que la normale.
La pluie est surtout tombée en soirée et pendant la nuit, une situation idéale, il va sans dire. Les 23 et 24 juillet ont été les plus les journées les plus « mouillées » avec près des deux tiers des précipitations du mois.

Pour le mois d’août au Québec, Environnement Canada prévoit qu’à partir du milieu de la deuxième semaine, une série de systèmes et de creux dépressionnaires devrait traverser le Québec d’ouest en est. « Ceci devrait aider à abaisser les températures sensiblement et apporter un peu de pluie dont a tant besoin l’agriculture », peut-on lire dans le sommaire météorologique mensuel de juillet, publié le 1er août.

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des