David Bouchard se démarque à l’Open Shotokan de Sept-Îles

David Bouchard se démarque à l’Open Shotokan de Sept-Îles

Les jeunes du Fudoshin Dojo des Escoumins qui ont pris part à l’Open Shotokan de Sept-Îles. Rangée arrière: Élise Boucher, Raphaël Boily, Jérémie Dufour, Raphaël Boucher et Adam Vollant. À l’avant: Noémie Gagnon, Mable Groulx, Annabelle Beaulieu, Benoit Bouchard et David Bouchard. Absent sur la photo: Alexis Lebel. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Sept-Îles – Près de 175 athlètes de karaté provenant des quatre coins du Québec ont répondu présents à l’invitation lancée par l’Institut de karaté Shotokan de Sept-Îles à l’occasion de la 3e édition de l’Open Shotokan tenue le 1er décembre. Parmi eux, l’Escouminois David Bouchard qui s’est illustré brillamment, aura l’opportunité de faire partie de la délégation nord-côtière de karaté lors des prochains Jeux du Québec.

À bord du «shotobus» , les jeunes karatékas de plusieurs villes du Québec sont débarqués à Sept-Îles pour mesurer leurs compétences sur les tatamis installés au Cégep de Sept-Îles, mais également pour faire rayonner le karaté.

«C’est notre troisième édition. Les deux premières éditions étaient plus locales, mais maintenant on reçoit des clubs d’un peu partout au Québec. C’est encourageant pour notre club de voir que les autres clubs ont un intérêt pour notre événement. Au final, tout s’est bien déroulé et on a eu un super bel événement», indique le directeur de l’Institut de karaté Shotokan de Sept-Îles, Marco Coulombe.

Dès 8h30 le matin, les karatékas se sont adonnés aux épreuves de kata. En après-midi, l’intensité est montée d’un cran lors des épreuves de combat qui ont donné lieu à des performances spectaculaires.

Sur l’heure du midi, l’ouverture officielle avait permis à l’invitée d’honneur et championne pan- américaine ISKF en kata, Aurélie Étienne, de livrer un discours de motivation pour les jeunes sportifs.

La compétition a également été l’occasion de sélectionner certains athlètes nord-côtiers qui participeront aux épreuves de karaté lors des prochains Jeux du Québec. «On est le seul club de Sept-Îles qui va pouvoir participer aux Jeux», précise le directeur de l’Institut. Les jeunes retenus sont, chez les filles, Mélina Coulombe (Sept Îles) et Solène Lussier (Havre-Saint-Pierre), et, chez les gars, Étienne Vallée de Sept Îles et David Bouchard du Fudoshin Dojo des Escoumins.

Un événement bien ficelé

Les participants de l’extérieur rencontrés durant la compétition ont tous témoigné d’un événement très bien ficelé et qui n’aurait rien a envié par rapport à ce qui se faire ailleurs au Québec. C’est le cas de Pierre Chamberland, entraîneur du Fudoshin Dojo des Escoumins. Monsieur Chamberland était extrêmement fier de ses protégés au lendemain de cette compétition d’envergure. « Nous avions 13 compétiteurs qui ont remporté 20 médailles, c’est exceptionnel pour une communauté comme la nôtre », a dit l’entraîneur qui partage le mérite avec le sensei Nick Miller.

Résultats

Outre la médaille de bronze de David Bouchard (ceinture verte 11-13 ans mixte) qui lui a permis d’obtenir son laissez-passer pour les Jeux du Québec en kata, Benoît Bouchard (ceinture orange/verte 9-10 ans garçons) a lui aussi récolté un écu de bronze. Annabelle Beaulieu, Mable Groulx et Noémie Gagnon ont respectivement dominé la catégorie ceinture orange 9 à 11 ans chez les filles. Dans la catégorie ceinture blanche/jaune 9 et 10 ans mixte, Jérémy Dufour a remporté l’or tandis qu’Adam Volant a obtenu la 3e place.

En combat, Raphaëlle Boily est arrivée au 2e rang chez les ceintures blanche-jaune 9-10 ans filles, tandis que dans le mixte, Raphaël Boucher (1er), Adam Volant (2e) et Élyse Boucher (3e), ont dominé le podium.

Finalement dans la catégorie ceinture orange 11 à 13 ans, Alexis Lebel a décroché une médaille d’argent.

Avec Shirley Kennedy

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des