Patinage artistique – Audréanne Foster vit à fond ses premiers championnats nationaux

Patinage artistique – Audréanne Foster vit à fond ses premiers championnats nationaux

Imliquée dans son tout premier championnat national, la novice Audréanne Foster, accompagnée de Karen Sauvageau et Elias Balde, a vécu une belle aventure au Nouveau-Brunswick. Photo courtoisie

Baie-Comeau – Audréanne Foster a vécu toute une expérience au Nouveau-Brunswick à la mi-janvier, alors qu’elle prenait part à ses premiers championnats nationaux au terme desquels la Forestvilloise a terminé 12e sur 18 au cumulatif.

Audréanne a foulé la patinoire pour s’attaquer à son tout premier championnat en carrière sur la scène nationale. La patineuse qui évolue dans la catégorie novice, a ressenti plus de pression, mais a vécu une belle aventure. « Ce n’était pas évident pour elle, mais Audréanne s’est très bien comportée. Il y a eu des petites erreurs techniques, mais dans l’ensemble, cela a bien été », a souligné son entraîneure Karen Sauvageau.

L’espoir de 14 ans a fait un bond important au sein de ce niveau élite. « Elle est encore jeune et possède beaucoup de potentiel. Elle travaille fort et va tirer profit de cette première expérience », a assuré la dirigeante.

Emy Decelles reprend sa place dans le top 10 canadien

De son côté, La patineuse senior Emy Decelles a retrouvé sa place dans le top 10 canadien en se classant au huitième rang lors des championnats nationaux disputés sur la patinoire du Harbour Station de Saint John.

Dixième en 2017, la Baie-Comoise a bouclé le défi d’envergure avant de finir 12e échelon l’an dernier. Bien disposée, l’athlète de 20 ans est parvenue à améliorer son rendement sur la glace du Nouveau-Brunswick.

Emy a inscrit un pointage de 54,62 au programme court avant d’enregistrer une note de 100,17 (troisième meilleur pointage dans la portion technique de sa routine) dans son programme long pour un total de 155,13 points.

« Ses deux solos ont bien été. Elle (Emy) était plus calme et détendue sans avoir d’attentes précises. Elle a bien patiné. Son approche était meilleure et il y a beaucoup de positif à retenir de la compétition », a résumé sa mère et entraîneuse Karen Sauvageau.

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des