6,3 M$ injectés dans le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent

6,3 M$ injectés dans le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent

La ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, Catherine McKenna. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Les Escoumins – Après la création d’une zone d’exclusion temporaire à la baie Sainte-Marguerite pour la protection du béluga, les deux paliers de gouvernement investissent 6,3 M$ dans le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent. L’annonce a été faite jeudi au Centre de découverte du milieu marin des Escoumins.

Ceci cadre dans le Plan de protection des océans du gouvernement du Canada, en particulier la protection du béluga. « Grâce à des investissements ciblés, le gouvernement du Canada aide à préserver le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent et la remarquable diversité d’espèces marines qui s’y trouvent », dit la ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, Catherine McKenna.

Infrastructures

De plus, le ministre québécois délégué aux Affaires maritimes Jean D’Amour, a annoncé que la part du gouvernement du Québec, soit 298 000 $ servira à moderniser diverses installations sur le bord du fleuve Saint-Laurent et à l’embouchure de la rivière Saguenay.

Sur le territoire, ces investissements seront grandement utilisés. Que ce soit le Centre de découverte du milieu marin des Escoumins alors que le centre d’accueil et le réaménagement de l’amphithéâtre extérieur seront réalisés. Même exercice au Cap-du-Bon-Désir et au Centre d’interprétation et d’observation des Bergeronnes ou encore au centre d’interprétation de Pointe-Noire de Baie-Sainte-Catherine alors qu’une mise à niveau des installations est préconisée, plusieurs rénovations seront effectuées dans le but d’offrir des infrastructures de qualité aux visiteurs. Ce seront également 3,2 millions de dollars qui seront investis par Parcs Canada pour ces trois infrastructures. Notons que ces investissements soulignent également le vingtième anniversaire du Parc marin du Saguenay–Saint-Laurent.

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des