Une participation modeste pour le 25e tournoi 4 x 4

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Une participation modeste pour le 25e tournoi 4 x 4
Seulement 11 équipes ont participé au 25e tournoi de hockey 4 x 4 de Forestville. En classe C, les Street Bullies (chandails des Nordiques), alignant plusieurs joueurs des Saguenéens de Chicoutimi, ont remporté la grande finale 9-5 devant les membres du clan Vigneault de Baie-Comeau. Photo courtoisie

Forestville – La 25e édition du tournoi de hockey 4 x 4 de Forestville a enregistré une participation modeste en 2019 avec la présence de seulement 11 formations actives sur la glace du complexe Guy-Ouellet.

Le tournoi printanier, qui avait l’habitude de regrouper une vingtaine d’équipes à chaque année, a connu une diminution importante qui célèbre de triste façon ce quart de siècle d’existence.

Plusieurs éléments peuvent expliquer cette baisse d’achalandage. La présentation d’un tournoi à Sept-Îles (Classique du printemps) et d’un autre tournoi autochtone au Saguenay durant le même week-end n’aident pas la cause.

« C’est vrai que quelque part, on se tire dans le pied. J’avais l’habitude d’aligner quelques clubs de Sept-Îles dans le passé tout comme des troupes amérindiennes. Les temps ont changé et le contexte est plus difficile », a reconnu l’organisateur Stéphane Tremblay.

Deux divisions

Les équipes en lice se sont finalement livré bataille dans deux divisions, dont la classe C offrant un calibre de jeu passablement relevé avec la présence de quelques joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Huit membres des Saguenéens de Chicoutimi, dont le gardien de but Alexis Shank, ont pris part au rendez-vous et ont connu la gloire dans l’uniforme des Street Bullies qui l’ont emporté 9-5 devant les membres du clan Vigneault de Baie-Comeau.

La grande finale de la division D a présenté un scénario plus unanime en faveur des patineurs du Ice Man de Baie-Comeau, victorieux par le pointage de 7-1 devant les joueurs du Milf Hunter de Forestville.

Plus d’implication

Le responsable Stéphane Tremblay se montre évidemment déçu de la tournure des événements. « C’est un bilan difficile et je vais avoir besoin de plus d’implication des autorités, des partenaires et des commanditaires pour améliorer la formule et attirer plus de monde », a lancé le porte-parole.

Environ 1 000 personnes ont franchi les guichets lors du 25e tournoi qui a distribué près de 2 000 $ en bourses. « Même si cela n’a pas été facile, je ne lance pas la serviette. Forestville, c’est mon patelin d’origine. Il y a des changements à faire et le premier sur la liste est de reporter la date du tournoi d’une semaine », a conclu l’homme confiant de revenir pour une 26e reprise.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des