Sacré-Cœur épargne les contribuables

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
Sacré-Cœur épargne les contribuables
C’est en 2020 que l’administration municipale de Sacré-Cœur prévoit s’attaquer à la mise à niveau du quai de l’Anse-de-Roche, un investissement majeur de 1,2 M$. Photo archives Journal Haute-Côte-Nord

Sacré-Cœur – Le conseil municipal de Sacré-Cœur a décidé d’épargner les contribuables en 2019, en réduisant de 0,03 $ du cent dollars d’évaluation, le taux de taxes foncières en vue d’un budget équilibré de 3 139 464 $ adopté le 22 janvier 2019.

L’augmentation du rôle d’évaluation et par conséquent la valeur des immeubles résidentiels revue à la hausse, auraient eu des conséquences sur le compte de taxes des propriétaires fonciers de la localité, ce qu’ont voulu éviter les élus de Sacré-Cœur en établissant le taux de taxe foncière générale à 1,35 $ du cent dollars d’évaluation.

La taxe foncière pour les immeubles non résidentiels et des immeubles industriels est toujours à 2,22 $ du cent dollars d’évaluation, la taxe foncière sur les immeubles agricoles est établie à 1,38 $ du cent dollars d’évaluation et la taxe foncière sur les terrains vagues se chiffre à 2,76 $ du cent dollars d’évaluation.

Services

Les tarifs de services d’égout (150 $ par unité de logement) et d’aqueduc (170 $) demeurent au même taux que l’année précédente, alors que le tarif des matières résiduelles passe de 246 $ à 235 $ par unité de logement, en raison d’une baisse de 30 459 $ de la quote-part versée à la MRC, qui est de 287 602 $ pour 2019.

Dépenses

C’est une somme de 548 096 $ qui sera consacrée à l’administration générale en 2019 alors que la sécurité publique nécessite un investissement de 345 949 $, imputable entre autres, à la hausse du service de la Sûreté du Québec qui passe de 99 547 $ à 102 533 $ en 2019.

La rubrique transport engage des dépenses similaires à l’an dernier à 1000 $ près, passant de 638 972 $ à 639 421 $. Une somme moins importante est consacrée à l’hygiène du milieu (533 098 $ à 519 014 $), alors que le poste budgétaire santé et bien-être est bonifié (36 343 $ à 43 077 $). En aménagement et urbanisme, un montant de 223 436 $ a été réservé alors qu’en 2018 on y avait consacré 163 396 $). En loisirs et culture, 448 447 $ y seront investis, ce qui représente sensiblement la même somme que l’an dernier.

La répartition des taxes municipales dans les principaux postes budgétaires se lit comme suit : Sacré-Cœur consacre 20% au transport, 17% à l’administration générale, 17% à l’hygiène du milieu, 14% en loisirs et culture et 11% en sécurité publique.

Investissements

Les élus de Sacré-Cœur ont adopté le programme triennal des dépenses en immobilisations le 19 décembre, qui s’établit à 4,3 M$ (2019 à 2021). Parmi les projets majeurs privilégiés, mentionnons en sécurité publique, l’acquisition d’un camion prévue en 2019 qui servira de poste de commandement pour le service incendie (150 000 $) tandis qu’en 2021 une somme de 300 000 $ sera injectée dans la mise à niveau de la caserne. Le chemin de l’Anse-Creuse bénéficiera d’un investissement de 500 000 $ cette année tandis qu’en 2020, le quai sera une priorité alors qu’on prévoit injecter 1,2 M$ dans ce secteur. Le système de réfrigération de l’aréna sera réparé également en 2020 alors qu’une somme de 531 000 $ est prévue dans le programme triennal. Ces investissements seront financés soit directement du budget d’opération, par règlements d’emprunts ou encore par l’entremise de programmes gouvernementaux.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des