Le ministre de l’Emploi s’arrête à Forestville

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy

Forestville – Dans le cadre de sa tournée des quatre régions du Québec touchées par le trou noir de l’assurance-emploi, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, assistait mercredi à Forestville, à la première rencontre de la Table régionale de concertation pour l’emploi saisonnier de la Côte-Nord.

Des représentants d’Action Chômage Côte-Nord, d’Emploi Québec, des entreprises, des syndicats et des intervenants issus de l’éducation, notamment, auront jusqu’à l’automne pour élaborer des recommandations concrètes pour aider la région à faire face aux défis que vivent les travailleurs saisonniers.

Ce sont seulement 134 personnes qui se sont inscrites au programme de formation depuis l’annonce de l’entente de principe intervenue avec le fédéral en mars dernier, « ce qui ne veut pas dire que seulement 134 personnes vivent le trou noir », a convenu le ministre Blais, concédant que l’aide gouvernementale « arrive un peu tard en saison ».

Projet pilote

Rappelons qu’Ottawa a versé 6,4 millions au gouvernement du Québec pour aider les travailleurs qui vivent le trou noir de l’assurance-emploi. Cela se traduira par du soutien financier aux travailleurs saisonniers qui suivront de la formation.

Dans le plus récent budget fédéral, 10 millions ont été provisionnés pour de l’aide immédiate pour les travailleurs aux prises avec le trou noir. Le gouvernement du Québec bonifie ses formations avec un projet pilote misant sur « le développement des compétences ».

Formation générale réclamée

Au terme de la rencontre du 23 mai, le ministre Blais a dévoilé que plusieurs chômeurs ont demandé à recevoir de la formation en alphabétisation. La possibilité que les employeurs démarrent la saison plus tôt avec l’aide d’Emploi Québec est une option avancée par le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale. « Nous sommes conscients de la rareté de la main-d’œuvre, nous sommes à la disposition des entreprises et travailleurs saisonniers afin d’enrayer le trou noir de façon définitive ».

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des