« Une visibilité qui doit être gardée » – Micheline Anctil

« Une visibilité qui doit être gardée » – Micheline Anctil

À l’instar de sa compatriote Linda Isabelle, la Marchande de Sable Rose-Marie Gallant, a été invitée sur le tarmac de l’aéroport de Forestville, afin de remettre ses œuvres à des membres de la production. Des œuvres qui voyageront. Ici avec le réalisateur Jean-Jacques Annaud.

« Le positionnement de Forestville va bien au-delà de ce qu’on avait pensé. C’est une belle visibilité et elle va loin ».

Micheline Anctil est maintenant capable de mesurer l’ampleur de ce qui n’était au départ qu’une visite impromptue d’un individu qui voulait en savoir davantage sur la communauté et sa plage. Selon elle, tout le parcours franchi depuis et l’efficacité de l’équipe de développement (tient-elle à souligner), a permis cette visibilité à l’échelle internationale « (…) qui doit être gardée et nous en avons la responsabilité».

Pour la mairesse, les gains deviennent encore plus évidents de jour en jour. Il y a bien sûr ceux économiques. Les retombées immédiates dépasseront le million de dollars dit-elle. Et il y a aussi les gains pour la communauté. « Ses membres ont répondu massivement aux appels de soutien. Ils se sont approprié cette production et l’ont transformée en fierté locale. C’est porteur. Il faut poursuivre sur cette lancée ».

Autre élément sur lequel elle compte bien travailler, c’est la mise en valeur de la Baie-Verte. « C’est un lieu magnifique qu’on ne voyait plus. Le tournage, ça nous permet d’accélérer le développement voit-elle, d’autant plus que le Forum citoyen du printemps avait ciblé la plage comme élément important sur le plan touristique.

Quant aux suites du tournage

Pour le moment, la mairesse tient à rester discrète sur la stratégie à déployer pour maximiser les retombées du tournage. Elle promet cependant de la rendre publique le 15 septembre prochain, à l’occasion d’une conférence qu’elle prononcera dans le cadre d’un tournoi de golf-bénéfice en soutien aux suites du tournage, activité organisée conjointement par le Golf Le Méandre, la Chambre de commerce et la Ville de Forestville.

Dans un communiqué de presse annonçant l’événement, elle écrivait: « Je salue l’initiative du Méandre et la contribution essentielle de la Chambre de commerce pour la réalisation de cette activité de financement. Avec la somme récoltée, nous aurons un pas de fait pour concrétiser des actions spécifiques ».