Tourisme Côte-Nord tourne la page sur une superbe saison estivale

Tourisme Côte-Nord tourne la page  sur une superbe saison estivale

Le directeur général de Tourisme Côte-Nord, Mario Leblanc, présente fièrement le trophée rattaché au nouveau prix remporté par la vidéo promotionnelle. Photo courtoisie

Baie-Comeau – L’année 2017 a été féconde pour l’industrie touristique régionale, d’après le coup de sonde donné par Tourisme Côte-Nord afin de lui permettre de dresser son bilan. La plupart des entreprises interrogées, tous secteurs confondus, ont rapporté des hausses d’achalandage, certaines allant même jusqu’à parler d’une saison supérieure à leurs attentes.

« Je suis heureux de constater, pour ma première saison estivale en poste, que la Côte-Nord se taille une belle place dans l’industrie touristique. C’est un secteur d’activité qui prend de plus en plus d’importance à l’échelle nationale et internationale », précise Mario Leblanc, directeur général de Tourisme Côte-Nord depuis janvier 2017, avant de noter que les touristes ont dépensé 100 M$ durant leur passage en région. Ce chiffre provient de la Direction des connaissances stratégiques en tourisme chez Tourisme Québec.

Le taux de change favorable, l’aspect sécuritaire au pays et les conditions météorologiques du dernier été, qui ont été plus agréables dans l’est du Québec qu’ailleurs, font partie des facteurs contributifs au bilan positif. À cela, il faut notamment ajouter la qualité de l’offre touristique ainsi que les efforts de promotion et de développement.

Popularité du camping

Parmi les faits marquants, le secteur de l’hébergement a connu de bons jours. Les campings ont gagné en popularité avec un taux d’occupation qui a bondi de 8,4 % en deux ans pour atteindre 68,7 %.

Et, donnée encourageante, la durée moyenne de séjour s’est située à six nuitées et plus pour 30 % des visiteurs. Il est question de 6 à 9 nuitées pour 17 % des campeurs, de 10 à 16 pour 9,5 %, de 17 à 30 pour 2 % et de 31 et plus pour 1 %.

Toutes catégories confondues,1 384 campeurs ont été observés dans la région touristique de Manicouagan (791 dans Duplessis) au cours de la dernière saison. Si l’on exclut les saisonniers qui font tout de même partie des statistiques au niveau du taux d’occupation des campings, il y a eu un peu plus de campeurs de passage en véhicules récréatifs qu’en tente, mais par un écart d’à peine 5 %.

Pour leur part, les établissements hôteliers ont également connu une hausse moyenne de leur taux d’occupation. Elle s’est chiffrée à 4 % par mois, et ce, de mai à septembre.

Voguent les croisières

Les croisières demeurent un pan important de l’industrie touristique de la Côte-Nord et là aussi, les chiffres ont parlé en 2017.

Les quatre destinations d’escale de la région, soit Baie-Comeau, Sept-Îles, Havre-Saint-Pierre et Tadoussac, ont cumulé une augmentation de 8 % du nombre d’escales et de 11 % du nombre de passagers.

Malgré l’engouement des gens pour le site Internet de Tourisme Côte-Nord, dont le nombre de visites a bondi de 20 % (pour 187 510 personnes) entre le 1er janvier et le 31 octobre, et malgré la distribution de 100 000 exemplaires du Guide touristique officiel de la Côte-Nord, les bureaux d’accueil sont demeurés populaires.

Les 11 sites de la région de Duplessis ont accueilli 24 637 visiteurs, tandis que les 10 lieux de Manicouagan ont terminé leur saison avec 70 667 personnes.

Globalement, on parle d’une légère baisse par rapport à 2016, mais, comme le précise Tourisme Côte-Nord, la facilité d’obtenir de l’information grâce au site Web et au guide peut facilement l’expliquer.

La nature est le principal motif identifié par 75 % des visiteurs et, pour le tiers d’entre eux, l’observation des baleines les interpelle. Les touristes proviennent surtout du Québec (68 %).

Les régions de Montréal, de Québec et de la Montérégie arrivent en tête de lice. Les Européens représentent tout de même 20 % de l’ensemble des visiteurs sur la Côte-Nord (voir texte ci-dessous), suivis du reste du Canada et des États-Unis.

Une autre récompense

La vidéo promotionnelle , réalisée par l’agence Pub Point Com et diffusée depuis la saison touristique de l’été 2016, vient d’obtenir une troisième récompense, cette fois-ci par un prix Ascent au Global Trend Video Awards. Les juges rattachés à ce concours sont des experts de partout sur la planète, assure-t-on du côté de Tourisme Côte-Nord.

On se souviendra que la campagne et la publicité de 30 secondes ont déjà raflé, un peu plus tôt cette année, un prix aux AVA Awards et au Videographer Award.