Patrick Bourgoing

Patrick Bourgoing

Photo Journal Haute-Côte-Nord

Est-ce que c’est la première fois que vous tentez de vous faire élire au conseil municipal de Colombier?

Comme maire c’est la première fois, mais je siège sur le conseil municipal depuis 16 ans à titre de conseiller.

Quelles sont les raisons qui vous motivent à briguer la mairie de Colombier?

Elles sont simples: depuis plusieurs années que nous travaillons pour l’amélioration de notre municipalité. Nous avons réussi à faire des bons choix, nous avons pris de bonnes décisions, nous avons mis la municipalité sur les rails. J’aimerais continuer sur cette lancée. Nous sommes bien partis. Je ne voudrais pas que ça change. Ça va très bien, nous sommes un bon groupe, on s’entend bien.

Quels sont les défis et/ou projets que vous allez prioriser si vous êtes élu (e) le 5 novembre prochain?

Nous avons le dossier du système d’égout à régler, il est déjà en marche. Nous avons d’autres projets dont l’Anse à Norbert, que nous avons été contraints de fermer mais que nous voudrions rouvrir. Continuer avec notre comité de développement, notamment au niveau des serres.

Depuis combien d’années habitez-vous la municipalité de Colombier?

Je suis né à Colombier. J’ai quitté pendant une quinzaine d’années et je suis revenu depuis près de 20 ans.

Vous avez quel âge et quel emploi occupez-vous ou avez-vous occupé?

J’ai 71 ans et je suis à la retraite. J’ai toujours travaillé dans le domaine de la construction comme peintre en bâtiment. J’ai été à mon compte pendant plusieurs années. J’ai 3 filles, 6 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants.