Lyson Gagnon quitte le CPE La Giroflée après 30 ans de services

Lyson Gagnon quitte le CPE La Giroflée après 30 ans de services

Lyson Gagnon est une pionnière du réseau des services de garde de la Haute-Côte-Nord. Elle a quitté pour la retraite après 30 ans de travail et d’engagement soutenus. Photo courtoisie

Forestville – Une ambassadrice de première heure des services de garde en milieu familial en Haute-Côte-Nord, Lyson Gagnon, directrice générale du CPE La Giroflée, a pris officiellement sa retraite le 31 octobre dernier, après avoir travaillé plus de trente ans pour l’organisme.

Durant son mandat, Lyson Gagnon a toujours laissé transparaître un grand respect pour les familles de la Haute-Côte-Nord en élevant sans cesse les standards des services de garde en milieu familial.

C’est en 2001 qu’elle fonda avec son équipe, le premier CPE aux Escoumins. On compte aujourd’hui 35 ressources de services de garde qui offrent chaque jour des services de qualité à plus de 200 enfants. « Il va de soi que la contribution de Madame Gagnon au bien-être des enfants a été plus que considérable et que son travail a permis d’offrir à ces derniers un milieu de vie stimulant favorisant leur développement, et ce, que ce soit aux installations de Forestville, Les Escoumins et Les Bergeronnes ou en milieu familial. Sa participation au développement de la Haute-Côte-Nord, sa force tranquille et sa passion pour son travail auront été marquants pour notre MRC », a mentionné la présidente du conseil d’administration, Peggy Bourque-Ouellet, dans un communiqué de presse annonçant le départ à la retraite de Madame Gagnon.

Madame Bourque-Ouellet a aussi mentionné que la direction générale de La Giroflée a été confiée à Marie-Christine Joubert, autrefois directrice adjointe pour l’organisme. Cette dernière cumule pas moins de 25 années de services au sein de La Giroflée et est particulièrement reconnue pour son dynamisme, son positivisme et son grand intérêt à développer les services de garde afin d’offrir les meilleures chances possibles aux enfants. D’ailleurs son premier grand mandat sera de travailler activement à la mise en place d’un CPE à Tadoussac.

« La transition entre mesdames Gagnon et Joubert se fait depuis quelques temps déjà et les membres du conseil d’administration sont convaincus que Madame Joubert sera une excellente directrice générale ayant à cœur les valeurs primordiales de La Giroflée, dont l’unicité des enfants et tiennent à souhaiter à Madame Gagnon, une belle retraite à cuisiner, jouer au golf et passer de bons moments avec son conjoint et ses amis », a conclu la présidente de La Giroflée.