Les paramédics se manifestent

Les paramédics se manifestent

Une partie des paramédics de Forestville ont exercé un moyen de visibilité aujourd’hui le 16 mars à Forestville, dans le cadre d’un vaste mouvement national de La Fédération des employés du préhospitaliers du Québec (FPHQ). Les paramédics, dont la convention collective est échue depuis deux ans, demandent une reprise des travaux à la table de négociation. Selon le président de la fraternité des paramédics de Forestville, Serge Lacoste, les moyens de pression ne mettent pas la qualité du service au citoyen en péril. « Le service est assuré à 100 %, nous prenons des mesures administratives et de visibilité pour nous faire entendre », a-t-il dit. Gyrophares de l’ambulance allumés, les paramédics ont emboîté le pas à leurs collègues de plusieurs municipalités du Québec et du mouvement à grande échelle qui était prévu à Montréal et Québec. Les paramédics de Forestville sont 18 dont 8 à temps complet et 10 à temps partiel.