Journée ApprentiStage – Gabrielle Boutin, stagiaire d’un jour à TVR7

Journée ApprentiStage – Gabrielle Boutin, stagiaire d’un jour à TVR7

Très dynamique et participative, Gabrielle n’a pas hésité à mener une entrevue dans le cadre de son stage. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Les Escoumins – Gabrielle Boutin, des Escoumins, a vécu toute une expérience le 15 novembre dernier lors de son stage d’un jour à la Télévision régionale Haute-Côte-Nord (TVR7). Gabrielle fait partie des quelques 300 élèves de la Haute-Côte-Nord et de la Manicouagan, qui ont pu vivre cette journée grâce à près de 90 entreprises et organisations.

Gabrielle, déjà heureuse d’avoir obtenu son premier choix de stage, a pu toucher à tout ce qui concerne la télévision. D’abord intéressée par ce qui se passe devant la caméra, elle a rapidement été intriguée par l’envers du décor. La jeune fille a d’ailleurs effectué de la recherche pour une entrevue avec Sylvie Mercier de Tadoussac; entrevue qu’elle a réalisée plus tard en journée à Tadoussac. Elle a appris comment faire la mise à jour d’un site Internet, la publication des émissions en ligne, l’élaboration d’une grille horaire et la manière de mener une entrevue. Elle a également pu s’occuper de la caméra lors d’une entrevue en studio de l’animatrice avec Stéphanie Caron des Escoumins, a découvert comment réaliser un montage avec ou sans son et a même préparé un topo pour annoncer la météo. Son topo a même été présenté au bulletin de nouvelles. « J’ai vraiment tout aimé de ce que j’ai fait aujourd’hui, mais c’est certain que de faire la météo, ça a été un coup de cœur », déclare Gabrielle dans le bulletin de nouvelles de TVR7.

ApprentiStage

Rappelons que la journée ApprentiStage a permis à près de 300 élèves de cinquième secondaire, des groupes d’enseignement modulaire (GEM) et de la formation générale aux adultes, d’explorer un métier ou une profession qui les attire de manière à confirmer ou même infirmer leur choix de carrière avant le début de leurs études postsecondaires. Pour Gabrielle Boutin, le choix n’est pas encore clair entre le cégep à Chicoutimi ou Québec, mais elle compte se diriger dans le domaine des arts et lettres ou du cinéma.