Colombier

Colombier

Le site de l’Anse-à-Norbert permet l’observation de plusieurs espèces d’oiseaux marins. Photo courtoisie

Colombier – Les amateurs d’ornithologie seront comblés par le Marais à Hickey et le Sentier de l’Anse-à-Norbert situés dans la municipalité de Colombier. Ces deux attractions en nature sont impressionnantes à visiter.

Sentier de l’Anse-à-Norbert

Le Sentier de l’Anse-à-Norbert a été aménagé par le comité ZIP de la rive nord de l’estuaire en 2012 grâce à une subvention de 49 000 $ de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement. Le site permet l’observation de plusieurs espèces d’oiseaux marins. Les amoureux des lichens seront comblés en scrutant les nombreux rochers granitiques qui, dans ce milieu maritime, se couvrent littéralement de lichens crustacés et foliacés. Les rochers de la zone intertidale quant à eux sont couverts d’algues marines.

Il s’agit d’un sentier linéaire de 1200 mètres traversant une forêt de conifères au sol couvert de mousses dans laquelle il est possible d’observer quelques orchidées en juillet. Ce sentier permet aussi au randonneur de traverser un marais salé de 3,5 hectares et d’atteindre le littoral rocheux. L’accès au site est gratuit pour tous.

Marais à Hickey

Le marais à Hickey, d’une superficie de 91 hectares, présente des marelles et des canaux d’irrigation sur près de la moitié de sa surface. De nombreuses espèces végétales y ont été inventoriées, dont principalement la ruppie maritime au niveau des marelles, la spartine alterniflore et différentes espèces typiques des herbaçaies salées, entre autres le plantain maritime, le glaux maritime, le troscart maritime et la salicorne d’Europe.

Lors de la migration automnale, plus d’un millier d’anatidés d’au moins 10 espèces différentes fréquenteraient le marais à Hickey, dont principalement des sarcelles d’hiver, des canards pilets, des canards noirs et des bernaches du Canada. Le canard noir nicherait d’ailleurs dans le secteur, des individus immatures y ayant été observés.

Parmi les autres espèces, mentionnons la sarcelle à ailes bleues et le fuligule à collier. De plus, le passage de grandes volées d’oies blanches a été signalé. Lors de visites sur le terrain, trois grands hérons et un bihoreau gris ont été observés à proximité du marais, et un pygargue à tête blanche immature a été aperçu survolant les lieux durant la même période. Enfin, la tourbière bordant le marais est un site de nidification pour le balbuzard pêcheur.

Pour plus d’informations sur ces deux attractions ornithologiques, contacter la municipalité de Colombier au 418-565-3343.

Source: Johannie Michaud Gaudreault