Bernard Lefebvre

Bernard Lefebvre

Photo Facebook

Monsieur Lefebvre, est-ce que c’est la première fois que vous tentez de vous faire élire au conseil municipal des Bergeronnes?

J’ai été élu conseiller municipal de Bergeronnes à l’élection de 2003.

Avez-vous une expérience en politique municipale?

Oui, expérience active à titre de conseiller municipal et à titre de citoyen participatif à la rédaction du budget participatif de l’Arrondissement du Plateau-Montréal en septembre 2006 et conseiller politique de Louis Lefebvre lors du scrutin municipal de 1986 Ville Dorval.

Quels sont les motifs qui vous poussent à briguer les suffrages à la mairie des Bergeronnes?

Donner à Bergeronnes les moyens de relever les défis qui s’en viennent comme la mise aux normes des infrastructures du réseau d’aqueduc et d’égout et exercer un contrôle serré des dépenses afin d’éviter toute hausse de taxes. Je désire redonner à la communauté de Bergeronnes, ce que cette communauté m’a donné depuis mon mariage avec une Bergeronnaise de souche en 1968. Je veux aussi relever le défi d’un bon gouvernement de proximité avec les citoyens

Vous habitez Les Bergeronnes de façon permanente depuis combien d’années?

Depuis 1997!

Quelles sont les premières actions ou dossiers que vous allez prioriser si vous êtes élu le 5 novembre prochain?

D’abord adopter le Budget 2018 afin que le Conseil exerce un contrôle rigoureux de la gestion des finances, la mise aux normes des infrastructures du réseau d’aqueduc et d’égout et instaurer un Conseil municipal jeunesse, en collaboration avec la CS de l’Estuaire. Nous devons évaluer les retombées du partenariat entre les Bergeronnes et la communauté d’Essipit, conclu le 9 septembre 2010 et préparer et diffuser une capsule vidéo Les Bergeronnes en 3 minutes.

Quel âge avez-vous?

J’aurai 76 ans le 8 octobre 2017.

Selon vous, quelles sont les qualités requises pour être un bon maire?

D’abord et avant tout le maire doit être à l’écoute des citoyennes et citoyens pour approfondir, modifier et adapter les besoins de la population parce que la véritable récompense du politicien c’est de savoir que la population adhère à la réalisation des projets, en cherchant à obtenir l’adhésion maximale.